Nos adhérents en Poitou-Charentes
degradé
Le mouvement Hlm picto-charentais mobilisé sur la prospective territoriale

Le mouvement Hlm picto-charentais mobilisé sur la prospective territoriale

L'AROSH PC mène actuellement, en partenariat avec l'USH et la Caisse des Dépôts et Consignations, une démarche de prospective territoriale portant l'analyse à l'horizon 2025.

Réalisés avec l'appui de l'Université de Poitiers, ces travaux comprennent une phase de synthèse et l'analyse des productions diverses sur le logement et l’habitat (PLH, études…), mais également la réalisation de plusieurs auditions de grands témoins régionaux (élus et décideurs).

Cette démarche devrait permettre d'anticiper les évolutions potentielles des marchés de l'habitat de Poitou-Charentes et d'envisager le rôle des bailleurs sociaux dans l'avenir.

Audition de Maxime BONO - AG
Audition de Maxime BONO - AG

En Poitou-Charentes, les organismes Hlm participent depuis plusieurs années, dans le cadre des politiques locales et des démarches d’étude de l’Etat, à la définition des besoins en logement. Ces travaux constituent aujourd'hui un base de connaissance importante, mais ne permettent pas d’afficher un regard exhaustif sur le devenir à long terme des territoires en matière d'habitat. Or, l'évolution des marchés (détendus ou tendus), la raréfaction des financements, les contraintes posées à la maîtrise d’ouvrage, la paupérisation des ménages demandeurs et d’autres phénomènes encore, impactent les stratégies des organismes de logement social.

L’objectif de cette démarche prospective est d’anticiper les évolutions des territoires à moyen terme (2025) pour imaginer quel sera le rôle des bailleurs sociaux en matière de logement et d'aménagement du territoire, et quelles seront leurs marges de manœuvre dans ce contexte.

Menée avec le soutien de la Caisse des Dépôts et Consignations et de l’Union Sociale pour l'Habitat, cette démarche s'appuie également sur l'expertise de l’Université de Poitiers (laboratoire RURALITES) qui en réalisera notamment les travaux de synthèse.

La commission prospective, composée d’administrateurs de l’AROSH PC, entendra jusqu’en mai 2013, des grands élus et des décideurs de la région sur leur vision du devenir des territoires et sur le rôle que les bailleurs sociaux auront selon eux à y jouer. (Photo ci-dessus : audition par la commission prospective, de M. Maxime BONO, Maire de La Rochelle).

Une restitution des travaux auprès de l'ensemble des partenaires du mouvement Hlm sera organisée au mois de septembre 2013.