Nos adhérents en Poitou-Charentes
degradé
Quinze organismes de Poitou-Charentes mutualisent leurs moyens pour réaliser des audits énergétiques sur plus de 380 bâtiments

Quinze organismes de Poitou-Charentes mutualisent leurs moyens pour réaliser des audits énergétiques sur plus de 380 bâtiments

Le 15 février 2010, à travers la publication d'un appel d'offre commun à 15 organismes portant sur une "mission d'audits énergétiques avec tranches conditionnelles de Maîtrise d'œuvre", les bailleurs sociaux de Poitou-Charentes mettaient en oeuvre le premier volet de l'engagement qu'ils avaient pris le 29 octobre sur la réhabilitation durable du parc Hlm entre 2009 et 2012. 

Image Etiquettes Energies - Image
Image Etiquettes Energies - Image

Ce premier volet portait sur une mutualisation de moyens visant à mettre en place un marché commun pour la réalisation d’audits énergétiques utilisant la méthode TH-C-E ex, d'après le cahier des charges établi par l'Ademe. La mise en place de cet appel d'offre est amplement favorisé par le soutien apporté par la Région Poitou-Charentes et l'Ademe dans le cadre du Fonds Régional d'Excellence Environnementale (FREE-FEDER).

L'appel d’offre, qui sera reconduit en 2011 et 2012, porte en 2010 sur 99 opérations, réparties en  383 bâtiments et 3158 logements.Compte-tenu du nombre important de bâtiments, l'appel d'offre a été divisé en 6 lots géographiques (découpage départemental), dont 2 lots portant sur les logements individuels et 4 lots pour les logements collectifs (cf infra :lien vers la publication).

Les organismes de logement social disposeront ainsi d’études permettant de déterminer les interventions éventuelles à conduire sur les éléments de patrimoine concernés, en vue de réduire leurs consommations énergétiques et émissions de gaz à effet de serre.

Afin de garantir la qualité des audits réalisés, la mission qui sera confiée au(x) prestataire(s) comporte des tranches conditionnelles de Maîtrise d'œuvre. Une grande importance a en effet été accordée à la mise en œuvre opérationnelle des recommandations que feront les prestataires, afin de satisfaire au deuxième engagement pris par les bailleurs sociaux le 29 octobre, qui porte sur l'amélioration de la performance des bâtiments, réalisée avec le soutien des dispositifs régionaux d'aide à l'amélioration énergétique des bâtiments, mis en place par le Conseil Régional et la Caisse des Dépôts.

Ainsi, les bailleurs sociaux picto-charentais disposent désormais des outils nécessaires pour mettre en application concrète l’engagement pris le 29 octobre 2009. L'originalité et la force de la démarche adoptée par le mouvement Hlm picto-charentais est d'avoir souhaité apporter une réponse régionale, élaborée dans un cadre collectif et partenarial, aux enjeux de la réhabilitation durable du parc locatif social.